Le week-end FINTECH labs a réuni du 12 au 14 mai plus de 100 participants issus de secteurs différents. L’objectif ? Créer une start-up dans le domaine de la Fintech[1] en 50 heures seulement. Un événement soutenu par RCI Bank and Services, dans une logique d’open innovation.

 

Le secteur de la Fintech connaît une forte croissance depuis 2008 : les investissements au niveau mondial s’élevaient à plus de 22 milliards de dollars en 2015. Les perspectives d’avenir de la Fintech reposent sur les  domaines du big data, de l’intelligence artificielle et bien-sûr la blockchain, tous trois stratégiques pour notre entreprise. C’est pourquoi RCI Bank and Services a décidé de soutenir le FINTECH labs dans une logique d’open innovation.

Retour sur 50 heures de compétition

Dans un premier temps, vingt-quatre participants ont pu présenter leurs idées grâce à un elevator pitch[2] d’une minute. L’enjeu ? Faire partie des projets retenus par le vote du public. Onze équipes ont ensuite été composées avec des profils de tous horizons : développeurs web, data scientists, experts de la fintech bien-sûr, mais aussi des salariés de grandes entreprises. Point culminant du week-end : les pitchs finaux du dimanche après-midi devant les membres du jury.

Les équipes de RCI Bank and Services impliquées tout au long du week-end

Afin de développer le modèle économique de leur projet, les équipes ont été accompagnées par vingt-cinq mentors, dont deux collaboratrices de RCI Bank and Services.

 « Ces deux journées ont été riches en partage dans un environnement très stimulant et avec des participants extrêmement motivés. » raconte Binta Lopes-Rodrigues, qui a pu coacher plusieurs équipes pendant le week-end.

Binta, spécialiste de la méthode Six-Sigma, accompagne de nombreux projets au sein de RCI Bank and Services

 

Manon Daher confirme : « Ce type d’événement est une belle source d'inspiration tant sur le fond que sur la forme. Si bien qu’aujourd’hui, j’ai envie de renouveler l'expérience mais en tant que participante. »

Manon, met régulièrement en place des opérations de marketing direct pour conquérir de nouveaux clients et fidéliser les actuels pour notre filiale DIAC en France

 

« Après le « Start-Up Week-end Women » en octobre 2016, il s’agit de notre seconde participation à un tel événement dont il se dégage toujours une énergie communicatrice », explique Jean-Christophe Labarre, Directeur de l’innovation et des partenariats de RCI Bank and Services et membre du jury. « Ce format démontre la capacité de toutes et tous à développer des projets concrets en moins de 3 jours en travaillant de manière agile. Elire les trois meilleurs projets ne fut pas chose aisée car le niveau global était élevé ! »

 

L'aventure continue pour les 3 projets gagnants

Après des délibérations serrées, le jury a révélé son trio gagnant :

  • 1 : Just Me, dont le but est d’aider les entreprises à s’inscrire dans la réglementation européenne GDPR[3] sur la protection des données à caractère personnel, en vigueur dès 2018
  • 2 : Piggy, solution permettant de transférer ses pièces de monnaies de sa poche à son compte en banque
  • 3 : Fifi prodigue des conseils personnalisés pour aider ses utilisateurs à gérer leurs budgets

 

Les trois équipes finalistes ont maintenant toutes les cartes en main pour mener à bien leur projet. Elles ont en effet remporté une adhésion à Finance Innovation, pôle de compétitivité mondiale dédié au développement de projets innovants dans le secteur financier ainsi qu’un coaching de la société Blackfin en le capital-risque[4], et surtout l’opportunité de pitcher leur projet à Viva Technology ; le rendez-vous mondial de l’innovation qui se tiendra à Paris en juin.

 

Pour en savoir plus :

 

[1] La Fintech désigne les start-up utilisant la technologie pour repenser les secteurs de la finance, de l'assurance et de la banque.

[2] Présenter et mettre en valeur un projet dans un délai très court pour convaincre un investisseur potentiel ou un partenaire

[3] General Data Protection Regulation

[4] Activité consistant à financer en capitaux propres ou quasi capitaux propres des entreprises nouvellement créées.

nos autres actualités